Utiliser son portable en voiture de façon sûre, est-ce possible ? 

Nous savons tous qu’il est interdit par la loi d’utiliser notre portable lorsque nous conduisons, aussi bien en voiture que sur un deux roues. Ainsi, répondre à un appel, envoyer un message ou autre au volant, peut nous coûter 135 euros d’amende et un retrait de 3 points sur notre permis ! Autant dire que la note est salée, mais ce n’est riencomparé à ce qui pourrait arriver suite à l’inattention qu’induit l’utilisation du téléphone. C’est d’ailleurs une des principales causes d’accident aujourd’hui.

Le téléphone sonne, la tentation est grande, qui est-ce ? Est-ce urgent ? Plein de questions nous assaillissent et décrocher nous semble primordial, notre regard quitte la route, un piéton traverse à ce moment, le feu passe au rouge…. C’est dire que finalement rien n’est plus important que l’instant présent et arriver sain et sauf à destination, là nous pourrons répondre en toute sécurité !

Cependant, il est possible d’envisager de façon sécuritaire son utilisation au volant en gardant à l’esprit quelques règles simples: vos mains ne doivent pas avoir à quitter le volant. 

Ainsi, si vous utilisez votre téléphone comme GPS il doit être fixé sur un support prévu à cet effet et l’itinéraire préparé avant de démarrer. Si vous souhaitez émettre ou recevoir des appels seul le Bluetooth dans le véhicule est autorisé puisqu’il vous suffit de parler normalement et d’attendre la réponse qui s’entendra dans tout le véhicule. Heureusement, même si votre véhicule n’est pas équipé de ce système vous pouvez acheter un dispositif Bluetooth à clipser sur votre pare soleil par exemple.

Dans tous les cas de figure, téléphoner au volant reste dangereux, notre attention se détourne dès le retentissement de la sonnerie, et rien à voir avec le fait de maintenir une conversation avec un passager. Cette dernière est bien plus naturelle que celle qu’induit le téléphone en nous demandant des pauses (pour attendre l’autre) ou en essayant de régler le son par exemple.

Rappelons comme dit plus haut, que l’utilisation du téléphone lorsque nous conduisons entraîne la perte de 3 points de permis, que l’amende forfaitaire est de 135 euros minorée à 90 euros majorée à 375 euros avec un maxima de 750 euros sans compter les dommages qui pourraient être causés en cas d’accident.

Il existe aujourd’hui des applications permettant d’utiliser son téléphone en parlant simplement à voix haute, ce qui a l’avantage d’être plus sécuritaire.

En résumé, la logique nous guide finalement bien souvent sur le bon chemin. Si nous recevons un appel ou un message ou si nous désirons réaliser une action quelconque sur notre téléphone nous obligeant à le prendre et donc à lâcher le volant, le plus sûr reste et restera de se garer sur une place réservée à cet effet, ou de s’arrêter à une station-service. Mieux vaut rater un appel et rappeler plus tard que de ne jamais pouvoir y répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *