Tout ce qu’il faut savoir sur la couleur de notre voiture

Du bleu ciel au noir métallisé, du rouge feu au rose bonbon pour les plus audacieux rien ne parait plus impossible lorsqu’il s’agit de colorer notre « tableau roulant ». En effet, à travers la couleur d’un véhicule c’est la personnalité du propriétaire qui s’exprime selon certains, rien qu’en termes d’âge il semblerait que plus on est jeune plus on tend vers des couleurs vives et plus on prend de l’âge plus on est attiré par des couleurs sombres. Ainsi, bien qu’il existe un « top 10 » des couleurs les plus utilisées comme le blanc, le noir ou encore le gris, notre personnalité aurait aussi son mot à dire dans ce choix.

Alors que le rouge et le bleu seraient plus souvent choisis par les plus férus de vitesse, de voitures de sport, par les plus passionnés et rebelles, le blanc serait la couleur des plus indécis ou en tous cas moins audacieux lors du choix d’une couleur vive. Les couleurs métallisées seraient messagères d’élégance et de sophistication comme le noir ou encore le gris ! Comme vous le voyez même dans le choix de la couleur de votre véhicule les psychanalystes trouvent matière à travailler ! Au-delà d’une simple question de goût il s’agit souvent d’une question économique, à savoir que pour changer la couleur d’un véhicule lors de l’achat il faut passer par la case option et donc en général ajouter environ 400 à 500 euros de plus, soit un petit budget !

Parlons maintenant avantages et désavantages de chaque couleur, sachant que certaines seront aussi plus adaptées à nos lieux de vies. En termes très général d’abord, une voiture foncée sera bien plus chaude qu’une voiture de couleur claire qui reflète mieux les rayons du soleil. Ainsi, lorsqu’on a la chance de vivre au soleil il est plus intéressant d’opter pour une voiture aux couleurs « fraîches ». On entend aussi souvent parler de sécurité, à savoir que plus la voiture est foncée moins elle est visible par les autres conducteurs et plus elle est susceptible d’être impliquée dans un accident (cependant les phares diurnes semblent être plus important que la couleur de la voiture lorsqu’il s’agit de sécurité routière).

Les couleurs de la gamme grise sont celles qui résistent le mieux sans laisser voir pour autant tous les petits défauts de la peinture, contrairement au noir qui est une couleur fragile et qui se voit très rapidement « plus usée ». Le blanc quant à lui est particulièrement salissant et rendra donc fou les plus maniaques. Enfin, si l’on pense à revendre un jour notre véhicule, il faut savoir que les couleurs les plus extraverties sont celles qui se revendent le moins bien, alors que le plus basiques sont les plus demandées.

Vous le voyez, la couleur de votre véhicule n’est pas un choix anodin, une couleur raconte une histoire, celle de celui qui l’a choisi, qui la peinte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *