L’étiquetage de pneus

Nous avons tous déjà vu sur les pneumatiques de grandes étiquette blanches et bleues, nous sommes-nous déjà demandé quelle pouvait bien être leur signification ? Aujourd’hui nous allons les voir de plus près !

Saviez-vous que c’est seulement depuis les années 70 que nous trouvons en Europe une réglementation pour les produits que nous consommons ? Et bien sachez que c’est seulement depuis le 1er Novembre 2012 qu’il existe une réglementation européenne pour les pneus entrant sur le territoire européen. Cet étiquetage des pneus est devenu obligatoire dans le but de garantir aux consommateurs européens une certaine qualité sur les produits qu’ils utilisent, mais aussi pour protéger l’environnement. En effet, nous verrons que de bons pneus font toute la différence en termes de consommation de carburant. Grâce à cet étiquetage donc, le consommateur est dans la possibilité de comparer plusieurs types de pneus en connaissance et donc de choisir ceux qui s’adaptent le mieux à ses goûts. En résumé, l’étiquetage des pneus à 3 ambitions. La première vise à améliorer la sécurité routière en proposant des produits de qualité, la deuxième a pour but de réduire la consommation de carburant et enfin la troisième aspire à réduire le niveau sonore de la circulation. Pour cela, l’Union Européenne responsabilise chaque manufacturier ou importateur de pneumatiques à évaluer ses pneus selon des critères très strictes.

Apprenons maintenant à déchiffrer cette information que nous fournit l’étiquette ! Sur cette dernière nous pouvons voir trois rubriques différentes. La première indique les économies de carburant, sachant que les pneus notés avec la lettre A consomment jusqu’à 7.5% moins de carburant que les pneus notés G. Cela est permis grâce à une plus faible résistance du pneu au roulement. Qui dit, moins de résistance au roulement dit moins de consommation de carburant donc moins d’émissions de CO2 et par conséquent c’est l’environnement et notre porte-monnaie qui se réjouissent. La deuxième rubrique nous indique la résistance du pneu sur sol mouillé. Les pneus notés A étant toujours bien supérieurs aux pneus notés G. Ici c’est surtout notre sécurité qui est en jeu, en effet la différence de freinage sur sol mouillé, entre un pneu noté A et un pneu noté F est de 18 mètres. La dernière rubrique en bas de l’étiquette indique en décibels le bruit émit par le pneu au roulement. Depuis le 1er novembre 2014, les pneus notés G en efficacité énergétique et notés F en freinage sur sol mouillé sont interdits à la vente. Néanmoins, les pneus fabriqués avant le 1er novembre 2014 pourront être vendus jusqu’à 30 mois après l’entrée en vigueur de la législation, c’est-à-dire, jusqu’au 1er mai 2017.

L’étiquetage de pneus fournit donc au consommateur une garantie supérieure pour le choix d’un pneumatique sûr pour les utilisateurs et respectueux de l’environnement. Il devient donc important de bien choisir ses pneus pour ainsi répondre à un souci d’économie, de sureté et de protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *