Les enfants en voiture, comment combiner sécurité et voyage agréable ?

Entre la voiture et les bambins c’est ou une histoire d’amour avec endormissement immédiat dès les premiers vrombissements du moteur ou des larmes torrentielles. Certains parents sont d’ailleurs tentés de tourner le siège auto de leur bébé face à la route bien trop tôt pour éviter les larmes. Nous verrons aujourd’hui pourquoi ceci est très dangereux mais aussi quelles solutions s’offrent à nous pour distraire au mieux ces petits enfants avides d’activités !

Un choc frontal à 50 km/h équivaut à une chute du 3ème étage, imaginez la violence pour un petit enfant, si celui-ci se trouve face à la route, les harnais de sécurité de son fauteuil retiendront son corps alors que sa tête sera projeté avec extrême violence vers l’avant, les conséquences pour ces cervicales fragiles sont désastreuses (coup du lapin…). Jusqu’à 4 ans la tête des enfants est bien plus lourde et leurs cervicales bien trop peu développées, alors quand on sait que la force exercée sur ces dernières est 5 fois plus importante face à la route on comprend vite les enjeux. Le pourcentage des blessures graves est de 40 % contre 8 % dos à la route ! Le siège dos à la route absorbe uniformément le choc tout au long de la colonne vertébrale de l’enfant, réduit de 70% le risque de traumatisme crânien et le risque de mort suite à un choc. Le sens du siège auto n’est pas tout, il convient aussi de bien attacher bébé, et pour cela quelques points sont à respecter, à savoir :

• ne pas attacher l’enfant par-dessus manteaux, combinaisons ou autre, car les sangles doivent être au plus près du corps. S’il fait froid une petite couverture polaire fera l’affaire ;
• bien régler les sangles, vous ne devez pas pouvoir pincer la sangle entre vos doigts, et l’ancrage doit se situer au niveau de l’épaule de bébé.

Enfin même pour 300m on attache la ceinture, cela doit être automatique !

Une fois la sécurité assurée il ne nous reste plus qu’à faire preuve d’imagination pour occuper nos petites canailles.

Mettez des comptines : les enfants ont le sens du rythme n’hésitez pas à leur faire écouter tout un panel de mélodies, vous pouvez aussi jouer les chanteurs d’opéra car aucun son ne sera plus voluptueux que celui de maman ou papa qui chante !
Selon l’âge, proposez des petits jeux comme imiter les animaux, ou encore celui qui voit une voiture rouge le premier !!
Enfin vous trouverez en ligne tout un tas de gadget pour distraire ces petits choux le temps du trajet.

N’oubliez pas que si tout ceci ne fonctionne pas, il vaut mieux entendre bébé pleurer d’ennui que de le mettre en danger face à la route. Cependant en cas de pleurs inconsolables n’hésitez pas à vous arrêter dès que possible pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *