Le Bibendum de Michelin

D’où nous vient se petit monsieur aux généreuses courbes, vantant les qualités des pneus Michelin ? Eh bien il vient de loin comme nous allons vous le dévoiler dans cet article. Sachez que ce petit bonhomme ne date pas du siècle dernier mais bien du 19ème siècle ! En 1894, alors que les frères André et Édouard Michelin observent une pile de pneus de vélo, ils se font mutuellement remarquer que s’ils ajoutaient des bras à cette pile cela ferait un bonhomme. Mais l’idée due attendre encore 3 ans avant de voir le jour grâce à l’illustrateur Marius Rossillon aussi appelé O ’Galop ! Le dessinateur leur proposa le croquis d’un gros bonhomme buvant de la bière (dessin d’un de ses précédent croquis publicitaire) qui les enchanta immédiatement.

Nunc est binbendum” autrement dit “maintenant buvons” est la formule qui apparaissait sur le panneau publicitaire et qui enchanta les deux frères puisque évidemment les pneus Michelin avalaient d’une traite tous les obstacles. Ainsi sur son premier panneau publicitaire le bonhomme Michelin boit une coupe de clous, et s’il a des lunettes et qu’il fume c’est pour ressembler à son propriétaire. Après cette affiche un champion de la course Paris Amsterdam Paris appela André Michelin “Bibendum” et la légende était née.

Ce qui était d’autant plus intéressant chez notre Bibendum c’est qu’il était particulièrement versatile, en effet, selon les lieux et les occasions il pouvait se transformer pour s’adapter aux mœurs et coutumes, par exemple en Angleterre il devenait un gentleman, un cowboy au États-Unis…

C’est à partir de 1925 que le bonhomme Michelin perd du poid et arrête de fumer, son cigare disparaît, il prend alors une allure de plus en plus sportive et dynamique avec le temps ! Saviez-vous que Salvador Dali qui est le créateur du logo de Chupa Chups (eh oui) a toujours considéré le Bibendum comme une œuvre d’art commercial ? Chaque histoire comporte son lot de surprise ! Vous n’imaginez sûrement pas tout cela derrière ce petit Bibendum sympathique et souriant. Bien souvent la question : « pourquoi est-il blanc alors que les pneus sont noirs » ? revient ! La réponse vous surprendra tout autant, sachez qu’avant l’ajout du charbon en 1917 le caoutchouc des pneus, ils n’étaient pas noir mais gris clair et au fur et à mesure de leur usure ils noircissaient. Ainsi le Bibendum blanc symbolise le pneu neuf et en bonne santé !

Aujourd’hui Michelin souhaite favoriser toujours plus la mobilité de ses clients en fabriquant et en distribuant des pneumatiques d’une qualité toujours supérieure à la précédente. Pour leur permettre tout cela il propose aussi des guides et des cartes pour faciliter leurs voyages. Actuellement plusieurs chiffres définissent cette multinationale, 111 700 employés dans plus de 68 usines dans 17 pays et plus de 180 millions de pneus fabriqués en 2016, et pour finir ajoutons qu’elle est présente dans plus de 170 pays. Autant dire que le petit Bibendum représente bien des choses !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *