La ceinture de sécurité

Aujourd’hui lorsque l’on monte dans notre véhicule il semble instinctif pour la plupart d’entre nous d’attacher notre ceinture ! Pire encore, personne n’aurait à l’esprit de laisser ses enfants à l’arrière sans être attaché et ce sur un siège de sécurité adapté ! Et pourtant, il ne faut pas revenir bien longtemps en arrière pour que tout ceci ne soit que belles paroles. La ceinture de sécurité a fêté ses 40 ans il y a peu, obligatoire à l’avant depuis 1973 seulement, quelques semaines après, déjà 30 % de morts en moins sur les routes.

Au début des années 70 le nombre de morts sur les routes s’élevait à 18 000, à cette époque la ceinture existait déjà à l’avant mais à peine 20 % des automobilistes la portait. C’est une étude menée grâce au don du corps, concrètement des crash-test avec de vrais véhicules et des cadavres qui ont permis de démontrer les impacts causés par les accidents de la route sur le corps humain avec ou sans ceintures. L’obligation du port de la ceinture à l’avant a réellement fait chuter le triste chiffre de mort sur les routes. Cependant les lois sur la ceinture de sécurité à continuer à évoluer pour devenir obligatoire la nuit et sur les voies rapides urbaines, enfin en 1979 elle s’étend aux agglomérations.

Au risque de vous surprendre c’est seulement en 1990 que le port de la ceinture à l’arrière est rendu obligatoire mais cela ne fait que 11 ans soit depuis 2008 que chaque enfant doit obligatoirement occuper une place seul avec une ceinture de sécurité et siège adapté à son âge et morphologie. Sachez que bien qu’il soit obligatoire de faire voyager les bébés dos à la route jusqu’à 15 mois il est vivement recommandé de les maintenir dos à la route jusqu’à l’âge de 4 ans. En effet, les accidents sont d’environ 70 % des cas des collisions frontale or, les bébés et bambins ont un cou fragile et lorsqu’ils sont dos à la route les forces se répartissent de façon plus homogène sur tout le dos.

Actuellement, le non port de la ceinture de sécurité entraîne une amende de 135 euros minorée à 90 euros si elle est payée immédiatement ainsi que le retrait de 3 points de permis. Il est facile de calculer rapidement les avantages et les inconvénients de la ceinture : entre le coût économique et les risques de ne pas la porter… le calcul est vite fait vous ne trouvez pas ?

Pour la petite histoire, sachez que c’est lors d’une course automobile en 1896 qui reliait Paris à Marseille que les premiers prototypes de ceintures ont été testés. Ce n’est pourtant pas avant 1959 que Nils Bohlin ingénieur de chez Volvo invente la ceinture 3 points c’est à dire celle que nous portons aujourd’hui ! Si elle avait été adoptée tout de suite par les automobilistes combien de vies aurait-elle pu sauver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *