Du premier véhicule à nos jours !

Il serait aisé aujourd’hui de penser que les véhicules à moteur ont toujours fait partis de nos vies, la plupart d’entre nous les ont finalement toujours connus ! Cependant, l’histoire des engins à moteur se repartie sur environs deux siècle avant d’arriver aux petits bolides que nous connaissons actuellement. Nous vous avions déjà présenté dans cet article De la roue en bois à nos jours l’histoire des roues qui composent notre véhicule. Aujourd’hui, nous vous présentons celle du véhicule que vous utilisez dans la plus grande normalité au quotidien, vous découvrirez ses débuts et son évolution pour être celui qu’il est aujourd’hui.
Tout débute au 18ème siècle, en 1769, Joseph Cugnot invente le « fardier à vapeur » le premier véhicule roulant jusqu’à 4 km/h grâce à une chaudière placée à l’avant de ce dernier. Environ un siècle plus tard, Étienne Lenoir invente le premier moteur à combustion interne, c’est-à-dire que la chaleur est générée directement dans le moteur et non plus à l’extérieur ce qui permet une diminution de la perte de chaleur donc une meilleure propulsion.

Quelques années après on fabrique le premier véhicule capable de transporter jusqu’à 12 personnes et pouvant rouler jusqu’à une vitesse de 40km/h, nommée L’Obéissante elle est conçue par Amédée Bollée et se déplace grâce à un moteur à vapeur. C’est lui-même qui en 1878 commercialise la première voiture fabriquée en série La Mancelle. Pendant ce temps, Etienne Lenoir n’est pas en reste et brevette la première bougie d’allumage pour moteur et réalise le premier moteur à 4 temps à combustion interne à gaz et l’installe sur un véhicule. En parallèle, la roue connait aussi une évolution intéressante et l’union des deux promet un futur aux déplacements toujours plus simples.
Dès les débuts du 20ème siècle, plus de 9 milles voitures sont fabriquées par les Etats Unis, la France et l’Allemagne, mais la date qui marque réellement les débuts de l’automobile comme nous le connaissons aujourd’hui est 1908, date de sortie de la Ford T. Henry Ford innove dans tous les domaines grâce à ce véhicule considéré comme la première voiture accessible au plus grand nombre : en effet, pour cette dernière Ford crée le principe de travaille à la chaîne, il rémunère ses employés proportionnellement au prix de son véhicule pour leur permettre l’acquisition d’une de ses voitures.

La voiture était vendue au prix de 850 dollars contre plus de 2000 pour les autres voitures, il rétro-alimentait son propre marché en offrant le pouvoir d’achat !
Actuellement nos véhicules dépassent aisément les 200 Km/h en un clin d’œil mais comme vous le constatez cela n’a pas toujours été le cas ! C’est en Franche-Comté que vous trouverez le musée du véhicule ancien replet de plusieurs modèles enclin à vous inspirer l’émotion d’un temps où la découverte des déplacements sans effort en faisait rêver plus d’un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *